Les espaces visitables du musée

A l’intérieur de la maison de cultivateurs, la résidence et le travail quotidien sont intimement liés. Ces édifices nous montrent ainsi une typologie propre qui répond d’une manière rationnelle aux nécessités posées. Nous pouvons rencontrer trois zones clairement différenciées : le logement, situé dans les deux galeries correspondant à la façade principale où se déroule la vie domestique, la partie propre aux travaux des champs, située autour de la basse-cour, et la troisième dédiée à la conservation des produits agricoles, située à l’étage  du bâtiment.

 

LE BAS

B1. Chambre du fils

La chambre de fadrí était le lieu où dormaient les enfants de la famille. Si les enfants étaient nombreux, et qu’il n’y avait  pas assez d’espace au rez-de-chaussée, on construisait des chambres dans la Andana (à l’étage) où dormaient souvent les garçons, alors que les filles demeuraient en bas.

B2. Chambre des parents

A l’intérieur de la chambre des parents, on trouve quelques caractéristiques, comme la commode, le secreter pour conserver les choses plus précieuses, ou le lavabo pour les toilettes personnelles quand auparavant les maisons ne possédaient pas de salle de bain.

B3. Salle à manger

Dans la salle à manger, en plus des meubles caractéristiques, on peut trouver deux gardes mangers, où était conservée la vaisselle de luxe, que l’on utilisait seulement pour les grandes occasions. Le lavabo servait à se laver les mains avant de passer à table. La cheminée, utilisée au départ pour cuisiner, servait fondamentalement à faire du feu en hiver et chauffer la demeure.

B4. Cuisine

La cuisine est le lieu destiné à la cuisson. On pouvait y trouver les différentes sources d’énergie utilisées pour cuisiner : le feu au sol, la cuisine économique, celle de charbon, de sciure, de pétrole, jusqu’à l’arrivée du gaz que l’on utilise actuellement. Parmi tous les ustensiles qui composent le mobilier domestique, on rencontre la table pour pétrir et la cuve, comme auparavant le pain se faisait chez soi et était cuit au four. Le puit servait à l’approvisionnement  en eau potable dans les villages de la contrée où l’on avait construit un réseau de distribution publique.

B5. Etable

L’étable ou écurie est le lieu destiné à l’élevage et au repos des animaux utilisés pour travailler dans les champs. Parmi les éléments caractéristiques, nous pouvons rencontrer le mangeoire où l’on disposait le forage pour les animaux, le carreau de l’Abbé Saint-Antoine, saint patron des animaux, les piquets pour suspendre les attelages et l’étroit escalier qui communiquait avec le grenier à foin (où l’on conservait la paille), situé à l’étage supérieur. On trouve dans un coin les toilettes, destinées aux besoins des personnes.

B6. Moulin à huile

Le moulin à huile est l’espace destiné à transformer la récolte des olives en huile. La première opération consistait à réduire en purée les olives dans le moulin, dont une pierre circulaire de grande taille était activée par une mule. On récupérait ensuite la base de la pâte produite et on la pressait dans une presseuse en fer, et son jus se transformait ainsi en huile. La production était gardée dans des jarres en terre cuite dans la pièce de l’huile.

B7. La pièce de l’huile

Cet espace était destiné à conserver l’huile d’olive, même s’il était aussi conçu comme une sorte d’armoire à provisions où était placée la viande, pour protéger les aliments des mouches, et d’autres outils utilisés pour le processus d’alimentation, comme les chaudières, les balances, les entonnoirs, les machines à faire la charcuterie, etc.

B8. Basse cour

Toujours située dans la partie arrière de la maison, les animaux étaient répartis dans l’étable, les récoltes à l’étage supérieur, le chariot dans l’entrepôt, les poulaillers, la porcherie pour élever un ou deux cochons pour l’autoconsommation de la famille, etc. Dans quelques demeures, les toilettes se trouvaient au fond.

B9. Salle Bennàger

Ce site fait partie de la amplilación ouvert ses portes en 2003 et est destiné à organiser des ateliers et des activités éducatives.

 

LA PLANTA ALTA

A1. Grenier

A l’étage se situe le grenier, une pièce assez vaste et aérée servant à conserver les récoltes et des outils déterminés peu utilisés, exposés dans l’ordre des différentes étapes du cycle agricole.

A2. Grenier à foin

Le grenier à foin, situé au dessus de l’étable était destiné à garder la paille et l’herbe pour la consommation des animaux qui demeuraient dans l’étable, et quelques outils nécessaires pour récolter et battre la céréale.

A3. L’espace de la contrée

La dernière salle offre  une vision des éléments physiques et humains ayant définit dans l’histoire la personnalité de la contrée, comme par exemple la terre, l’eau, les personnes ayant définit un territoire de manière physique pour obtenir les ressources permettant sa subsistance, et les différentes typologies de logement, parmi celles que l’on retrouve dans la maison des cultivateurs.

 

SOUS-SOL

S.1 Salle Faitanar

Il s'agit de la salle d'exposition temporaire. Il est un espace ouvert de 150 mètres carrés, qui permet une grande polyvalence lors de la planification tout type de montage de l'exposition. Ce site fait partie de l'expansion ouvert en 2003 i a été projeté dans les mines souterraines compatible avec le but de créer un grand espace ouvert par rapport à une utilisation avec la nécessité de maintenir superficie maximale de la cour, comme il s'agit d'un Inhérents à des types de maison de ville le musée expose.  EscucharLeer fonéticamente 

Diccionario - Ver diccionario detallado